Voulez-vous vous lancer dans une activité et créer une crèche ? Ce domaine est encore exploitable sachant que ce type d’établissement manque encore en France. D’après des études, il s’avère que des milliers de parents ne parviennent pas à trouver de places disponibles pour leurs enfants (de 0 à 3 ans). Comment ouvrir une crèche ? Les réponses dans cet article.

Etes-vous éligible pour ouvrir une crèche ?                                   

Avant d’ouvrir une crèche, vous devez savoir si vous remplissez toutes les conditions requises pour ce projet. Il existe deux cas de figure possibles suivants le type de crèche que vous voulez créer :

  • Une crèche classique
  • Une micro-crèche

Pour ouvrir une crèche classique, un diplôme spécifique n’est pas requis. Néanmoins, vous devez attribuer la direction de l’établissement à une personne disposant des qualifications requises. Lesquelles ? Il doit détenir un diplôme d’Etat en puériculture accompagné de trois années d’expérience professionnelle ou bien d’un diplôme d’Etat d’éducateur de jeunes enfants (plus les trois années d’expérience professionnelle). Bien évidemment, vous pouvez assurer la direction de la crèche si vous avez une de ces qualifications. A défaut de l’une d’entre elles, la nomination d’un tiers est inévitable. Par ailleurs, vous assurez d’autres tâches comme la comptabilité et l’administration.

Pour la création d’une micro-crèche, c’est-à-dire un établissement ne pouvant accueillir que jusqu’à 10 enfants, aucun  diplôme particulier n’est exigé. La nomination d’un directeur qualifié n’est d’ailleurs pas requise. Néanmoins, vous devez désigner obligatoirement une personne qui s’assurera du contrôle technique de la crèche. Il s’agit d’un référent technique qui n’a pas besoin de connaissances en petite enfance pour être nommé. De ce fait, vous êtes tenu de faire intervenir régulièrement (une fois par semaine) un professionnel qualifié dans le domaine. Même si aucun diplôme n’est requis, pourquoi ne pas vous former au préalable avant de créer votre établissement.

Quelles sont les étapes pour ouvrir une crèche ?

Voici les étapes principales à franchir pour créer une crèche :

  • Chercher un local adapté pour accueillir une crèche : a-t-il toutes les caractéristiques requis par les réglementations en vigueur ? En effet, le local doit respecter certaines normes notamment concernant la surface, la sécurité et l’hygiène. L’emplacement est aussi un critère essentiel car il est préférable que l’établissement soit situé à proximité des grandes entreprises ou des écoles.
  • Former le personnel de la crèche : le nombre de personnel varie suivant le nombre d’enfant que l’établissement compte recevoir. Il y a une proportion obligatoire dont il faut respecter : un adulte au moins pour se charger de huit enfants qui peuvent déjà marcher contre un adulte pour cinq enfants de 0 à 2 ans (ceux qui ne peuvent pas encore marcher). Assurez-vous que les personnes que vous recrutez disposent des qualifications suffisantes pour s’occuper des enfants (40% du personnel doit disposer de l’un de diplômes requis). A défaut d’un diplôme d’Etat, cette partie du personnel doit au moins avoir un CAP petite enfance, CAP d’aide à domicile ou BEP sanitaire et social.
  • Obtenir l’autorisation administrative y afférente : vous avez besoin d’une autorisation d’ouverture pour réaliser votre projet. Ce document est fourni par le Président du Conseil Départemental. Lorsque vous avez trouvé un local pour votre crèche, il est soumis au contrôle d’un médecin appartenant à la protection maternelle et infantile. A lui de vérifier si le local répond aux normes exigées par les réglementations en vigueur : s’il réunit toutes les conditions de sécurité, d’hygiène, etc. Pensez à faire la demande au plus tôt cas la réponse ne vous sera envoyée que dans un délai de trois mois.
  • Accomplir les différentes formalités d’ouverture d’une crèche : la crèche est, en effet, une société, à vous de choisir parmi différents statuts juridiques. Vous pouvez choisir principalement entre la SARL société à responsabilité limitée ou la SAS société par actions simplifiée. En fonction du statut choisi, certaines démarches doivent être accomplies comme la rédaction des statuts, la publication d’avis de constitution, le dépôt du dossier d’immatriculation, etc.

Dans cette même catégorie, découvrez également comment ouvrir une micro-crèche si vous comptez accueillir moins de 10 enfants dans votre établissement.

Laisser un commentaire