ouvrir un cabinet de recrutement

Le secteur du travail est absolument passionnant. Vous voulez monter votre propre affaire ? Pourquoi ne pas créer une entreprise de recrutement ? C’est un investissement qui peut être rentable à condition de s’y prendre correctement. Créer une entreprise de recrutement ne s’improvise pas, découvrez tout ce qu’il faut savoir à ce sujet dans cet article. 

Le marché du recrutement en quelques lignes 

Le marché du recrutement  est aujourd’hui en phase de redressement après des années que l’on peut qualifier de difficile.  En 2009, le chiffre d’affaire du secteur  a connu une baisse importante (25%), puis s’est augmenté au fil des années. Actuellement, les agences de recrutement sont de plus en plus nombreuses, on les appelle aussi chasseurs de têtes. Le marché ouvre donc ses portes aux entrepreneurs qui souhaitent investir dans le domaine. Vous devez savoir que la concurrence est cependant rude trois groupes importants dominent le secteur : Adecco, Randstad et Manpower (2/3 du marché). Sinon, dans toute la France, on compte plus de 1300 agences de recrutement aujourd’hui. Pour intégrer le secteur, il faut beaucoup de savoir-faire et une grande capacité d’adaptation. En effet, cela peut aider grandement face à la pression concurrentielle que les trois groupes dominants imposent. Il importe vraiment de savoir se démarquer. 

Les étapes pour ouvrir une agence de recrutement

Tout d’abord, choisissez la structure juridique de votre agence de recrutement. Vous pouvez exercer en tant qu’indépendant ou bien créer une société comme la SARL ou la SAS et une entreprise individuelle. Notez qu’il vous faut non seulement des besoins humains mais aussi matériels pour ouvrir une entreprise de recrutement. En ce qui concerne les besoins matériels, le local commercial est le plus important, plus le matériel informatique. Vous aurez également besoin de téléphone et de véhicule professionnel. En tant que chasseur de tête, vous devez investir dans un site internet. Il vous permettra de partage vos offres d’emplois et de collecter les dossiers des demandeurs d’emploi (CV, Lettre de motivation, etc.). Il y a d’autres charges importantes qu’il faut prévoir notamment des frais administratifs incluant les assurances, le bail ou les coûts bancaires mais aussi des dépenses diverses comme la prospection, les salaires du personnel, etc.

Lorsque vous recrutez votre personnel, vous devez choisir des personnes ayant des compétences dans le domaine de prestation de services. Notez que votre personnel contribue considérablement dans le bon fonctionnement de votre entreprise et son développement. Assurez-vous que chacun de vos collaborateurs ait un bon relationnel et commercial, une connaissance suffisante dans le secteur du recrutement, etc. 

Parmi les étapes à franchir pour ouvrir un cabinet de recrutement, on retrouve la définition du plan marketing. N’hésitez pas à faire jouer votre réseau professionnel et d’utiliser les bons moyens pour vous faire connaître (réseaux sociaux les plus populaires, TV, Radio, etc.). Sélectionnez les meilleures entreprises de votre région et démarchez-les. Pour cela, vous avez le choix entre plusieurs moyens notamment les courriers postaux et électroniques, le téléphone, etc. Utiliser Internet est importante pour votre entreprise dans la mesure où il vous permet de diffuser plus facilement vo annonces sur les différents sites d’emploi, faire la publicité de votre agence, contacter les écoles et universités de votre région, chercher des partenariats. Par ailleurs, pour renforcer votre notoriété, n’hésitez pas à organiser des conférences ou des ateliers.

La rédaction du business plan figure aussi parmi les étapes importantes de la création d’une agence de recrutement.  Lorsqu’il est bien rédigé, les banques et les investisseurs octroient facilement le financement dont vous avez besoin pour monter votre cabinet de recrutement. Il est donc préférable de solliciter l’aide d’un professionnel pour que le document soit bien convaincant et sans erreurs. Notez d’ailleurs, qu’en tant que chef d’entreprise, vous avez également besoin de ce document pour vous assurer de la viabilité financière de votre affaire avant de démarrer. Si vous ne faites pas à appel à un professionnel pour la rédaction du business plan, vous pouvez utiliser un logiciel de business plan sur Internet.

La prochaine étape consiste à rechercher un financement. Comme on a vu plus haut, vous pouvez en trouver auprès d’investisseurs ou des établissements bancaires. Il est aussi possible de bénéficier des aides à la création d’entreprise que le gouvernement propose.

Le choix du local de votre cabinet de recrutement est une étape à laquelle vous ne pouvez échapper. La taille et la localisation sont deux critères de choix importants. Un petit local est vivement conseillé car il peut suffire. Quant à la localisation, vous avez différentes options : en centre-ville, au sein d’un espace de co-working ou près des bureaux fréquentés par les candidats ciblés.  Tenez compte de l’emplacement de vos concurrents, c’est important.

Ca va vous intéresser : Il gère son recrutement comme une campagne d’acquisition !

Leave a comment