TPE et PME : du neuf pour l’emploi

0

Hier Manuel Valls a annoncé de nouvelles mesures qui concernent les TPE et PME. Pourquoi ? Parce qu’il s’agit d’un vivier très important en matière d’emploi, et qu’il compte bien faire en sorte que ces entreprises de petite envergure se décident à embaucher.

Il est vrai que les PME représentent à l’heure actuelle 50% de l’emploi en France, en salarié. Mais à la fois, ce sont des structures plus frileuses à l’idée de recruter des salariés. Voilà pourquoi la discussion et les idées se sont tournées vers ces sociétés.

Pour parvenir à leur donner envie d’embaucher, plusieurs mesures ont donc été pensées, de manière à retourner, peut-être, cette courbe du chômage qui inquiète tant la France, en haut comme en bas.

Les petites entreprises dans le collimateur

Booster les embauches TPE et PME

Ainsi, en premier lieu, TPE et PME pourront bénéficier d’une prime de 4000€ au moment de l’embauche, lors de l’arrivée du tout premier salarié, versée en deux fois. Mais attention, il faudra signer un CDI ou un CDD de plus de 12 mois pour que cela soit possible. Il s’agit cependant d’une opération coup de poing, qui va concerner uniquement les contrats signés entre le 9 juin 2015 et le 8 juin 2016.

On pourra également envisager de renouveler un CDD une fois supplémentaire, soit deux fois au lieu d’une, sous les mêmes conditions. La durée maximale de ces contrats cumulés ne devra en revanche pas dépasser 18 mois.

Changeront également les barèmes pour les indemnités prud’homales, ainsi que les obligations sociales, la période d’essai des apprentis, ou les formations prioritaires entre autres.

Cela portera-t-il ses fruits ?

Share.

About Author

Lombert Oriane

Oriane, 32 ans, rédactrice de métier et passionnée d'entrepreneuriat, je suis heureuse de partager avec vous ma curiosité pour ce domaine, et de vous informer au jour le jour sur les nouveautés.

Leave A Reply

FacebookTwitterLinkedInWhatsApp