règlementation masque covid

Depuis l’apparition du Covid-19, le port du masque est devenu indispensable pour mieux se protéger. Depuis quelques temps, les employés ont repris le travail en entreprise. Quelles sont donc les règles du port de masque en entreprise ?

Le port du masque est obligatoire à partir du 1er septembre 

A partir du 1er septembre, la règle par défaut  imposée en entreprise est le port de masque. Désormais, c’est obligatoire et personne ne peut échapper à cette règle. Néanmoins, certains assouplissements seront appliqués pour atténuer cette règle stricte mais tout se base sur les mesures de protection appliquées au sein de chaque entreprise ainsi que de la couleur épidémiologique de chaque département. Ce nouveau protocole sanitaire a été tant attendu depuis que les activités ont repris. Il est quand même autorisé de retirer son masque mais seulement sur une période fixée et tout en suivant des règles sévères. Il s’agit d’une systématisation accompagnée quand même d’adaptation : masque obligatoire dans toutes les entreprises, surtout dans les zones partagées comme les couloirs ou les salles de réunion.Par ailleurs, le port de masque n’est pas obligatoire pour ceux qui se trouvent dans des bureaux individuels. 

Les protocoles suivant la couleur épidémiologique du département

Pour ceux qui travaillent dans une entreprise qui se trouve dans un département classée zone verte, ils peuvent enlever leur masque pendant quelques minutes. Cet assouplissement est possible lorsqu’ils se trouvent dans une partie fermée de l’entreprise à condition que celle-ci soit bien aérée. Certaines conditions doivent également être remplies : postes de travail cloisonnés et une équipe qui s’occupe des cas symptomatiques. A souligner cependant qu’il n’est pas autorisé d’enlever le masque de manière permanente pendant une journée. Pour une entreprise en zone orange (aucun département ne se trouve dans cette situation pour l’heure), deux conditions sont requises pour pouvoir ôter le masque : locaux de grande étendue disposant de système d’extraction d’air situé en hauteur. 

Pour les départements qui se trouvent en zone rouge (ils sont au total 19 actuellement), le masque peut être substitué par une visière. Pour cela, une condition requise : quatre mètres carrés par employé. Dans ce genre de situation, les assouplissements sont plus réduits. En effet, cela permet d’éviter la propagation du virus qui continue de circuler (c’est ce que la couleur épidémiologique indique d’ailleurs. 

Informations importantes 

Il existe certains cas particuliers, ils concernent certains métiers et quelques secteurs d’activité. Le masque peut être retiré dans les ateliers où un employé doit fournir des efforts physiques importants. Néanmoins, il faut que la zone profite d’une bonne ventilation et que le nombre de personne l’occupant soit limité. Par ailleurs, à l’espace extérieur, le masque se porte seulement quand il est impossible de respecter la distance de 1m. Pour l’heure, la tolérance est encore au rendez-vous sachant que les entreprises ont besoin de bien s’adapter. 

Le sujet suivant peut aussi vous intéresser : Covid-19 : qu’est ce que l' »indemnité perte de gains » pour les artisans et commerçants ?

Leave a comment