Le camping fait partie des formes d’hébergement touristique les plus prisées en France. Le secteur est très rentable si vous comptez investir dedans. Quelles sont les étapes pour ouvrir un camping ? Les réponses dans ce qui suit.

Le choix de l’emplacement

La première étape à franchir pour ouvrir un camping est de  choisir son emplacement. Faire un bon choix d’emplacement est essentiel, d’ailleurs, vous ne pouvez installer votre camping où vous voulez. En effet, cette activité est particulièrement réglementée. Il vous faut connaître les réglementations nationales relatives au camping.  Parmi les endroits interdits pour le camping, on cite les routes, les voies publiques, les réserves naturelles, les bords de mer, etc. Néanmoins, il est possible d’installer votre camping sur les endroits interdits à conditions d’obtenir une dérogation spéciale auprès du Ministre ou le Préfet.  Par ailleurs, n’oubliez pas que vous devez demander l’autorisation de la personne titulaire de la jouissance du sol avant de mettre en place votre camping. Pour des raisons relatives à la sécurité publique et l’environnement, le maire se réserve le droit d’interdire l’installation de votre camping à un endroit.

Demander le permis d’aménagement

Il existe deux types de camping auxquels vous pouvez choisir pour exercer votre activité. D’un côté vous avez le camping déclaré et d’un autre le camping aménagé. On parle de camping déclaré quand il ne peut pas accueillir plus de 6 hébergements. Pour installer ce type de camping, vous devez demander uniquement un permis d’aménagement. Le camping aménagé, quant à lui, peut accueillir plus de 6 hébergements. Pour celui-ci, vous avez besoin d’obtenir un certificat de conformité en plus  du permis d’aménagement.

Laisser un commentaire