Le digital et l’intelligence artificielle occupent une place grandissante dans le monde du travail. Ils sont à l’origine de profondes mutations des métiers. Ceux de la finance sont directement impactés par ces changements. Parmi eux, on compte bien sûr tous les métiers de la comptabilité.

L’IA entérinerait la disparition du métier de comptable ?

Cela fait au moins quinze ans que le nombre d’emplois effectifs dans la comptabilité chute. Le métier a beaucoup évolué. La tendance majeure est à l’externalisation : un comptable partage désormais son temps au service de plusieurs entreprises. Cela permet une réduction massive des coûts pour ces dernières. Et la tendance à la baisse du nombre d’emplois dans ce secteur ne pourrait faire que s’accroître dans les prochaines années ! 

En effet, le digital et avec lui l’intelligence artificielle pourraient être le deuxième grand ennemi du métier. Toutes les tâches effectuées jusqu’à lors par des employés seraient prises en charge par les logiciels ultras intelligents : collecte des données, transformation, calculs, diffusion de l’information. AI, comme disent les anglophones, entérinerait alors complètement la disparition du métier. 

Le machine learning, extrêmement adapté à la comptabilité, aurait des conséquences immédiates : plus aucune tâche ne relèverait d’une compétence humaine. On peut donc considérer, à l’instar de certains observatoires, que l’intelligence artificielle pourrait être la dernière menace qui terminerait d’anéantir le métier.

AI, évolution positive du métier de comptable ?

Envisageons plutôt le côté positif. L’IA pourrait aussi être une manière intelligente de transformer le métier à bon escient. En le faisant évoluer dans la modernité, elle deviendrait alors sa bonne étoile. 

Le machine learning permet d’automatiser les tâches fastidieuses, répétitives et à peu de valeur ajoutée : saisie de données, bascule de données d’une plateforme sur une autre, etc. Le gain de temps est précieux dans un monde soumis à la productivité. Tous les services annexes et plus ou moins aléatoires comme la collecte et le tri des pièces justificatives ou les délivrances de justificatifs pourront être pris en charge par des robots. 

Cela libérera d’autant les experts-comptables qui pourront se consacrer à d’autres tâches plus intéressantes. 

C’est ce que se propose de faire l’application iPaidThat qui collecte, pour le compte de l’entreprise, toutes ses factures. C’est un assistant comptable intelligent qui sert d’interface entre la banque et les factures. Il compare les factures à payer aux mouvements en banque. 

Avec iPaidThat, plus aucune facture ne peut être oubliée ! C’est là tout l’intérêt de L’IA : la fiabilité à 100 %.

Leave a comment