stagiaire micro entrepreneur

Lorsqu’on travaille en tant qu’auto-entrepreneur, le travail peut être particulièrement dur en étant tout seul. Parfois, on est obligé d’embaucher pour alléger les tâches. Est-ce que je peux embaucher un stagiaire en étant auto-entrepreneur ? Voilà une question que se posent beaucoup d’entrepreneurs aujourd’hui. Trouvez des informations à ce sujet dans ce qui suit.

Pourquoi prendre un stagiaire ? 

Accueillir un stagiaire peut vous aider considérablement dans votre activité en tant qu’auto-entrepreneur. Vous êtes bien autorisé à en embaucher si vous le voulez.  Bien qu’il s’agisse d’un projet pédagogique, vous pourrez en tirer de nombreux avantages en embauchant un stagiaire. Il faut savoir que le stagiaire n’est pas soumis au droit travail sachant qu’il n’est pas salarié au sein de votre entreprise. Dès lors, il n’existe pas de déclaration préalable à l’embauche d’un stagiaire. A noter qu’en accueillant un stagiaire, vous devez établir un environnement propice à la réalisation des missions que vous lui confiez.   Voici quelques bonnes raisons qui devraient vous pousser à embaucher un stagiaire au sein de votre auto-entreprise :

  • Vous profitez de son aide sans lui verser de rémunération pendant le stage si la durée n’excède pas deux mois.
  • Le coût à payer pour un stagiaire est bien moins chère que celui à verser pour un apprenti ou bien un salarié (si vous devez lui payer une gratification)
  • Accueillir un stagiaire vous aide à mieux préparer le développement de votre entreprise à moindre coût.

Néanmoins, il existe certains inconvénients liés à l’embauche d’un stagiaire lorsque vous êtes auto-entrepreneur. Notez que vous ne pouvez pas accueillir le même salarié sur plus d’un semestre la même année. De plus, vous devez consacrer du temps au stagiaire pour le former. Rappelez-vous qu’il n’est pas là pour être productif mais pour assurer des missions précises que vous lui confiez. 

Comment recruter un stagiaire quand on est auto-entrepreneur ?

Il faut dire que le stagiaire n’est pas classé dans la catégorie des salariés de votre société. En effet, il ne perçoit pas de salaire ou de rémunération et encore moins des indemnités. Les choses sont différentes si la durée du stage dépasse deux mois consécutifs  dans une même année. Idem si le stage est discontinu mais que la durée totale ait dépassé 309 heures. Dans ces deux situations, vous devez verser au stagiaire une gratification dont le montant est fixé au préalable dans la convention de stage. Si le stagiaire effectue 7 heures de travail par jour, le montant qu’il reçoit tourne autour de 600 euros, soit 3.90 euros de l’heure (le minimum autorisé). La gratification peut être soumise à cotisations et contributions sociales ou exonérée suivant son montant.  Si elle n’excède pas le montant minimal exigé, il y a exonération. Dans le cas contraire, elle sera soumise à ces cotisations et contributions. Aujourd’hui, il est possible de calculer la gratification minimale d’un stagiaire à l’aide d’un simulateur. En tant qu’auto-entrepreneur, le mieux serait de recruter un stagiaire sans dépasser deux mois si vous ne voulez pas payer de gratification.

Le stagiaire peut être un véritable atout pour votre entreprise et peut vous aider à développer votre chiffre d’affaires. Vous pouvez l’embaucher pour le stage et par la suite le recruter en tant que salarié à condition de basculer vers le régime réel. Souvent, le stagiaire est un étudiant en fin de cursus souhaitant se préparer au monde professionnel. Pour recruter un stagiaire, il faut passer par la signature d’une convention de stage. La convention est généralement tripartite : entre vous auto-entrepreneur, l’établissement universitaire et l’étudiant lui-même. Vous contribuez  à sa formation en lui dédiant une mission bien déterminée. Néanmoins, assurez-vous qu’il ne fasse pas de travail régulier tel un salarié. Faites également attention à sa sécurité : ne lui confiez pas de mission pouvant être dangereuse pour lui. 

Leave a comment