Les spectacles vivants vous passionnent ? Vous pouvez devenir entrepreneur spécialisé dans le domaine. Comment ? Notez avant tout que cela concerne différentes options comme la danse ou le théâtre. Le métier demande beaucoup de passion, assurez-vous d’en avoir avant de monter votre entreprise spécialisée en production de spectacles vivants.

La formation à suivre pour devenir entrepreneur en production de spectacles vivants

Tout d’abord, le métier consiste à réaliser différentes prestations notamment :

  • L’exploitation de lieu de spectacles
  • La production de spectacles
  • La réalisation de tournées
  • La diffusion des spectacles, etc.

En gros, vous êtes libre de choisir les prestations que vous allez proposer à vos clients. Néanmoins, vous devez vous conformer aux réglementations en vigueur, relatives aux spectacles vivants. De ce fait, il est essentiel de disposer d’une licence entrepreneur de spectacle. Afin de l’obtenir, il vous faut choisir parmi les possibilités suivantes :

  • Bac +2 dans n’importe quel domaine
  • Expérience d’un an au minimum en matière de spectacle vivant
  • Formation professionnelle en matière de spectacle vivant (500 heures au minimum).

Une fois que vous aurez l’une de ces options, le métier d’entrepreneur en production de spectacles vivants est fait pour vous.

Le choix de la structure juridique pour votre entreprise de production de spectacles vivants

Quelle structure juridique choisir lorsque vous décidez de monter votre entreprise spécialisée en production de spectacles vivants ? Cette question est essentielle, vous devez bien réfléchir pour trouver la structure adaptée à votre projet en tant qu’entrepreneur. Deux possibilités s’offrent à vous :

  • Monter une auto-entreprise
  • Créer une société

La seconde option, c’est-à-dire la création de société, est plus répandue car elle rassure davantage les tiers. Cela permet au professionnel de gagner plus de crédibilité d’autant plus cela protège son patrimoine personnel. Ce qui n’est pas le cas pour un auto-entrepreneur dont le patrimoine personnel peut être touché en cas de difficultés. Par ailleurs, vous pouvez choisir de créer une entreprise unipersonnelle pour concrétiser votre projet sans associé comme la SASU ou l’EURL.

Vous devez obligatoirement disposer de la licence entrepreneur en matière de spectacles vivants pour exercer ce métier en toute indépendance. Cette licence existe en trois catégories bien définies dont une pour exploiter les lieux de spectacles (première catégorie), une autre pour les producteurs de spectacle vivants (deuxième catégorie) et une dernière pour les diffuseurs (troisième catégorie). La licence spécialisée doit être demandée à la Direction régionale des affaires culturelles ou DRAC. Votre demande peut être acceptée ou refusée mais une fois la licence accordée, elle est valable pendant une durée de trois ans. Le renouvellement est dès lors nécessaire après ce délai. A noter qu’exercer en tant qu’entrepreneur dans le domaine des spectacles vivants sans cette licence  peut vous  faire écoper une amende (montant élevé pouvant aller jusqu’à 30.000 euros plus deux années de prison). Le meilleur conseil que l’on puisse vous donner est de bien s’informer sur toute la réglementation relative au métier avant de concrétiser votre projet. Cela vous évite de faire des erreurs que vous pourrez regretter.

Laisser un commentaire