ouvrir un garage
5/5 - (1 vote)

Les personnes qui maîtrisent la mécanique rêvent toujours d’ouvrir leur propre garage. Comment ouvrir un garage ? Si vous aussi, vous rêvez d’ouvrir votre garage, cet article est pour vous.  

Avez-vous besoin d’un diplôme pour ouvrir un garage ?

L’ouverture d’un garage sans diplôme est tout à fait possible. En effet, l’expérience en tant que mécanicien automobile peut être considérée  à condition qu’elle soit d’au moins trois ans. C’est une bonne alternative lorsque vous n’avez pas de diplôme en mécanique automobile et que vous désirez monter votre garage. Néanmoins, disposer d’un diplôme peut s’avérer être un atout considérable. Toutes les formations pour devenir mécanicien automobile sont considérées. Vous pouvez donc ouvrir un garage avec un CAP en mécanique ou bien un Bac pro. Certains propriétaires de garage disposent pour la plupart d’un BTS dans le domaine.

Une autre alternative à l’ouverture d’un garage est la reprise d’un garage. Plus simple puisqu’elle ne nécessite pas de conquérir une nouvelle clientèle, il faudra néanmoins faire ses preuves et conserver le même niveau de qualité que son prédécesseur. Il est recommandé de faire appel à un comptable pour valider la viabilité de l’entreprise et sa santé financière.

Les étapes nécessaires à l’ouverture d’un garage

La première étape à franchir pour ouvrir un garage est de procéder à une étude de marché et d’établir un business plan. Cela vous permettra de garantir la réussite de votre projet. 

Tout doit être étudié en détails notamment l’emplacement de votre structure et les garages aux alentours, composant l’étude de la concurrence. Dans le même temps, il faudra étudier les tarifs pratiqués par les futurs concurrents. La prochaine étape consiste à trouver le local adapté à votre activité : à louer ou à acquérir.  Louer ou acheter, le choix dépend de vos capacités financières. Il est possible de débuter par la location du local et l’acheter plus tard lorsque vous disposez des moyens nécessaires. En même temps, il vous faut définir les différents équipements que vous souhaitez proposer dans votre garage :

  • Pièces
  • Huile pour moteur
  • Pneus
  • Phares, etc.

Définissez aussi tous les services que le garage va proposer à la clientèle :

  • Contrôle technique
  • Parallélisme
  • Vidange, etc.

Vous pouvez aussi envisager la vente d’automobile si cela vous intéresse à condition d’avoir toutes les autorisations nécessaires. Vous avez la possibilité de devenir mandataire automobile ou bien créer une société spécialisée en achat et vente de véhicules.

Le choix du statut juridique pour ouvrir un garage

Maintenant, il vous faut choisir la structure adaptée à votre activité, pour cela, il ne faut pas hésiter à comparer différents statuts. Deux options s’offrent à vous :

  • Ouvrir un garage en tant qu’auto-entrepreneur : vous débuter rapidement votre activité en toute simplicité tout en profitant de coûts plus réduits. Vous bénéficiez d’un régime social et fiscal plus intéressants. Par contre, ce régime peut engager votre patrimoine personnel.
  • Ouvrir un garage en créant une société : les obligations sont plus lourdes et les coûts plus importants. Néanmoins, votre patrimoine privé est plus protégé et vous êtes plus crédible aux yeux de la clientèle. 

La mécanique ce n’est pas votre truc ? Découvrez comment ouvrir son entreprise de plomberie.

Leave a comment