ouvrir un kebab

Ouvrir un Kebab est un projet que vous avez envie de réaliser mais vous ne savez pas par où commencer. Comment ouvrir un Kebab ? Si vous vous posez cette question, découvrez les réponses dont vous avez besoin dans cet article.

Les principales étapes pour monter un kebab 

Il faut se poser les bonnes questions lorsque vous projetez d’ouvrir un Kebab. Pour commencer, avez-vous les compétences nécessaires pour démarrer ce projet ? Vous n’avez pas à détenir de diplômes mais il y a quand même des prérequis notamment disposer des connaissances de bases en comptabilité et de gestion d’entreprise. En effet, vous allez diriger votre Kebab et manager une équipe. Vous devez aussi obtenir toutes les autorisations requises pour ouvrir ce type d’établissement notamment une licence restaurant. Bien sûr, comme tout projet relatif à la restauration, vous devez suivre une formation relative à l’hygiène alimentaire. Même s’il n’y a pas de diplôme spécifique pour ouvrir un fast food, tenez-vous également au courant de toutes les réglementations en vigueur, relatives à l’ouverture d’un restaurant.

Ensuite, trouvez le bon concept pour votre établissement, c’est l’élément clef pour garantir le succès de votre Kebab. En effet, il vous aidera à développer votre clientèle et la fidéliser en même temps. De ce fait, il faut prendre le temps de réfléchir pour trouver le bon concept. Pour en trouver un qui vous permettra de vous démarquer, posez-vous les bonnes questions en ce qui concerne le nom de votre Kebab, les plats, la carte, la clientèle cible, etc. Rappelez-vous ceci : se démarquer est la règle d’or. 

La prochaine étape consiste à prévoir les coûts de la création d’un Kebab bien qu’il s’agisse d’une entreprise à part entière. En ce qui concerne le local qui accueillera votre Kebab : soit vous prévoyez le coût de l’acquisition soit le loyer s’il s’agit d’un bail. En ce qui concerne le matériel nécessaire, vous pouvez également l’acheter ou le louer en fonction de vos capacités financières. Pour débuter, la location est la meilleure option en attendant d’être sûr de la rentabilité de votre business. Vous devez aussi prévoir un budget pour la déco, le salaire du personnel et le mobilier. N’oubliez pas non plus le budget nécessaire pour la communication et la publicité de votre Kebab. Important : il y a des coûts à prévoir du côté des formalités administratives et la comptabilité. Pour monter un Kebab, le coût est estimé à environ 20.000 euros. Il existe néanmoins des solutions de financement comme les aides à la création d’entreprise et les prêts bancaires. Néanmoins, pour en bénéficier, il faut rédiger au préalable un business plan convaincant. Cela vous aide à obtenir facilement le financement dont vous avez besoin auprès des investisseurs. Pour réussir votre business plan, faites une étude de marché, choisissez un bon emplacement, étudiez le prix de revient de votre société, fixez le chiffre d’affaires de votre business, analysez la rentabilité de votre kebab, etc.

Ouvrir un Kebab seul ou en franchise ? 

Lorsque vous décidez d’ouvrir un Kebab, vous avez le choix entre vous lancer seul et la franchise. Privilégiez la première option si vous pensez avoir de l’expérience dans le commerce et que vous savez comment établir de bonne relation avec les fournisseurs et les clients. L’ouverture de votre Kebab ne devrait pas être compliquée si vous avez les compétences et les qualités d’un bon commerçant. Ouvrir seul votre Kebab présente de multiples avantages notamment celui d’assurer vous-même la gestion de votre Kebab, et ce, comme vous le souhaitez. Vous êtes d’ailleurs libre dans la composition de vos kebabs (produits bios, produits frais, halal, etc.). Le hic c’est de se retrouver avec des clients réticents qui sont méfiants par rapport à l’hygiène. En effet, les établissements de ce genre ont une mauvaise réputation dans ce domaine. Vous pouvez tout de même vous montrer convaincant en matière d’hygiène pour séduire et fidéliser la clientèle. Si vous décidez de vous lancer tout seul, sachez que vous allez devoir travailler énormément votre visibilité. De plus, vous devez trouver tout seul le financement nécessaire et le meilleur emplacement.

Sinon, la seconde option reste la meilleure si vous n’avez aucune expérience en restauration et en commerce. La franchise est plus sûre pour un business rentable dans ce genre de cas. En effet, vous bénéficiez de l’accompagnement de l’enseigne : formation pour le lancement et formation pendant que vous exercez votre activité. Contrairement à l’ouverture d’un kebab seul, avec la franchise les clients vous feront plus confiance en termes d’hygiène. De plus, le franchiseur vous aide à trouver le financement auprès des investisseurs et des banques. De même, il vous aide à trouver le meilleur emplacement pour votre kebab. Plus besoin de travailler votre visibilité, vous utilisez des supports marketing déjà mis en place par le franchiseur. Néanmoins, il existe des inconvénients de la franchise qu’ il faut prendre en compte. Premièrement, vous devez vous conformer à la composition définie par le franchiseur. Ensuite, vous n’êtes pas libre dans la gestion de votre établissement car tout est défini par le franchiseur.

Leave a comment