Une femme méditant pour devenir sophrologue
5/5 - (1 vote)

Parmi les métiers d’avenir aujourd’hui, on peut citer celui du sophrologue. Depuis plusieurs années, le métier de sophrologue est très demandé grâce à l’intérêt que les gens ont pour les méthodes complémentaires. Si ce métier vous intéresse, cet article est pour vous. Découvrez toutes les informations utiles pour devenir sophrologue. 

Quel diplôme pour devenir sophrologue ? 

Les gens sont aujourd’hui à la recherche du bien-être au quotidien pour améliorer leur qualité de vie. Le sophrologue peut leur apporter beaucoup d’aide notamment en matière de développement personnel. A-t-on besoin de diplôme pour devenir sophrologue ? C’est normal de se poser cette question sachant que le sophrologue intervienne dans la vie des personnes qui le sollicitent. Il s’agit avant tout d’un métier qui n’est pas réglementé même si c’est une profession à part entière. Par ailleurs, le sophrologue n’est pas obligé de détenir un diplôme spécifique pour exercer. Aucune loi n’exige de diplôme pour l’exercice de ce métier et encore moins de formation ou d’un titre particulier. Toutefois, il faut suivre le cursus adapté pour devenir sophrologue même si aucune loi ne requiert. C’est le meilleur moyen d’exercer la profession de manière légitime. Le cursus permet également d’acquérir toutes les connaissances nécessaires pour devenir sophrologue et maîtriser le métier. Afin d’appréhender l’ensemble des subtilités de cette profession, il faut un processus pédagogique particulièrement rigoureux. Le cursus est ainsi proposé par des professionnels aguerris tant au niveau théorique que pratique. 

Où suivre des études pour devenir sophrologue ? Il suffit de suivre la formation initiale de sophrologie pour acquérir toutes les compétences professionnelles du métier de sophrologue. Grâce à cette formation, le candidat peut exercer le métier en tant que profession libérale ou bien rejoindre des structures professionnelles adaptées notamment les hôpitaux, les clubs de sports, les entreprises, les associations, etc. La formation dure au total 304 heures (nombre d’heures pouvant être réparti en 6, 12 ou encore 24 mois) et permet d’obtenir la certification professionnelle de sophrologue. Pour votre information, ce titre est enregistré au RNCP ou Répertoire national des certifications professionnelles. 

Exercer le métier de sophrologue avec la reconnaissance de l’Etat

Le métier de sophrologue n’a pas besoin de la reconnaissance de l’Etat. Par contre, le niveau de qualification de la certification obtenu par ce professionnel a besoin d’être reconnu par l’Etat. D’après la Chambre Syndicale de la Sophrologie en France, le titre RNCP est l’unique distinction officielle de la profession de sophrologue dans l’Hexagone. Aucun autre diplôme en sophrologie n’existe jusqu’à aujourd’hui. Si vous voulez obtenir le titre de sophrologue inscrit au RNCP, vous devez suivre la formation professionnelle de Sophrologue à l’IFS. L’IFS n’est autre que la première école de sophrologie en France : la seule habilitée à délivrer le titre RNCP à ses étudiants.   

Devenir sophrologue par correspondance

De nos jours, avec l’évolution de la technologie,  beaucoup de gens privilégient la formation par correspondance. Cependant, ce n’est pas possible pour les personnes qui veulent devenir sophrologue. En effet, les formateurs affirment qu’il est impossible de proposer une formation de qualité par correspondance. Les échanges directs entre les formateurs et les étudiants sont importantes. Par ailleurs, l’IFS est aujourd’hui présent dans plusieurs villes françaises afin de se rapprocher davantage des personnes souhaitant devenir sophrologue. Ainsi, vous trouverez une formation initiale proposée par l’IFS dans les villes suivantes :

  • Paris
  • Lyon
  • Lille
  • Nice
  • Bordeaux
  • Nantes
  • Marseille
  • Toulouse
  • Strasbourg

Les sessions sont dispensées pendant toute l’année, permettant ainsi aux étudiants de rejoindre la formation à tout moment. 

Comment trouver des clients en démarrant son activité de sophrologue ?

Au début il peut être compliqué de trouver ses premiers clients. Dans un premiers temps n’hésitez pas à en parler autour de vous : amis, famille, voisin et même vos commerçants. Il seront vos premiers porte parole et pourquoi pas même vos premiers clients. 

Ensuite vous pouvez faire des cartes de visites pour les distribuer mais le moyen le plus efficace reste d’avoir une bonne visibilité sur Internet. Vous pouvez faire appel à un développeur web ou bien créer vous même un petit site de présentation où vous présentez vos compétences. Faites vous une fiche sur Google Map grâce à Google My Business, c’est gratuit et cela vous permettra une meilleure visibilité. 

A vous de jouer et bon courage dans votre aventure !

Leave a comment