Les métiers de l’automobile vous intéressent ? Devenir mandataire ou courtier automobile peut alors vous plaire. Ce sont des métiers passionnant auxquels vous pouvez accéder, surtout si vous aimerez travailler dans l’achat revente de véhicules. Un tour d’horizon sur ces métiers s’impose.

Zoom sur le métier de mandataire automobile

Beaucoup de professionnels de l’automobile aspirent à devenir mandataire auto, quitte à passer par une reconversion professionnelle. C’est par exemple le cas de nombreux mécaniciens auto. Le mandataire auto est un métier moins fatiguant qui plus est. On l’appelle aussi négociant auto et en tant que mandataire, il doit agir pour le compte de ses clients souhaitant acquérir une voiture.  Par ailleurs, les clients peuvent être des particuliers ou des professionnels.  Au client de préciser  toutes les caractéristiques de la voiture qu’il recherche Le mandataire se charge de trouver le véhicule dont il a besoin en procédant également à la négociation du prix. Véhicule neuf ou véhicule d’occasion, il dispose toujours de plusieurs options pour mettre la main sur celui qui répond entièrement aux besoins de ses clients, leurs  concessions prises en compte.

Après les négociations, il prend également en charge toutes les démarches administratives notamment celles relatives à l’immatriculation de la voiture. Il peut se charger de l’importation de cette dernière si elle se trouve ailleurs qu’au pays. La revente s’effectuera par la suite avec une marge auprès du client. Voilà comment le mandataire auto se rémunère dans l’exercice de son activité.

Le métier de courtier automobile

En quoi un mandataire auto est différent d’un courtier auto ?  Ces deux métiers sont très proches et l’on a tendance à les confondre mais ils sont quand même différents.   En effet, ils doivent tous les deux rechercher une voiture pour le compte du client, le modèle répondant entièrement aux caractéristiques recherchées. Ensuite, ils doivent en négocier le prix. La différence est que le courtier n’achète pas la voiture lorsqu’il le trouve, il établit le contact entre les deux parties : le vendeur et le client.  L’opération se fait alors de manière directe entre le client et le vendeur. Puis, le courtier, gagne comme rémunération une commission.

Choisir l’achat-revente de véhicules d’occasion

Ici, le métier consiste à vous concentrer sur l’achat revente de voiture d’occasion. Vous n’aurez pas à chercher une voiture pour le client et ensuite en tirer une marge pour vous rémunérer. Vous faites l’achat de nombreuses voitures d’occasion susceptibles d’intéresser votre clientèle et les revendre pour en tirer profit. Pour ce faire, et pour garantir la rentabilité de votre activité d’achat revente, il faut acheter les véhicules au meilleur prix. Parfois, vous avez des réparations ou des travaux de rénovation à faire pour pouvoir revendre un véhicule au meilleur prix. Par ailleurs, il convient de procéder à l’entretien des voitures dans votre stock jusqu’au moment où elles sont vendues. L’activité d’achat revente demande un investissement conséquent, assurez-vous d’avoir le budget nécessaire avant de vous lancer. De plus, vous aurez aussi besoin d’un endroit pour déposer les voitures. C’est pour cette raison que la création d’entreprise achat revente est vivement recommandé. Cette option est plus rentable que de devenir mandataire auto.

Monter un dépôt vente de véhicules d’occasion

Cette option est aussi envisageable, en exerçant cette activité, vous restez aussi dans la catégorie d’intermédiaire dans l’automobile comme le courtier, le mandataire et l’entrepreneur. Le fonctionnement est simple : un client veut vendre sa voiture, il le dépose dans votre dépôt. Les voitures sont exposées à cet endroit de manière à ce qu’elles se vendent dans les meilleurs délais. Vous vous rémunérez en tant qu’intermédiaire par une commission sur chaque voiture vendue. En outre, votre dépôt de véhicules d’occasion est une entreprise, vous devez donc choisir une bonne structure juridique.

Laisser un commentaire