Si le milieu du travail vous intéresse, devenir chasseur de tête est un projet rentable. Devenir chasseur de tête indépendant l’est encore plus. Comment devenir chasseur de tête indépendant ? Découvrez toutes les réponses dans cet article.

Connaître les missions d’un chasseur de tête indépendant 

Un chasseur de tête a pour rôle de présenter des talents à son client, qui n’est autre que l’entreprise qui l’a mandatée pour trouver des salariés. C’est un professionnel spécialisé dans le recrutement : il recherche des profils rares, trouve des cadres de haut niveau et d’autres profils répondant aux entreprises clientes. Lorsqu’une entreprise le contacte, il définit avec celle-ci le type de profil type répondant au poste. Il est donc nécessaire que le chasseur de tête ait des connaissances relatives au secteur dont le recrutement est utile. Pour trouver les meilleurs profils, il doit effectuer ses recherches sur les différents réseaux professionnels. Lorsqu’il trouve des candidats potentiels, il les sélectionne et les contacte pour une éventuelle rencontre. Lorsque ces derniers sont encore en poste, le chasseur de tête a pour rôle de les convaincre de la qualité du poste proposé et toutes les conditions y afférentes.

Il faut dire que le métier de chasseur de tête est un métier en pleine évolution mais il doit sans cesse s’adapter aux différents changements du marché de l’emploi. Par ailleurs, certaines entreprises ont besoin de recruter à l’international pour trouver les perles rares. Le chasseur de tête doit donc savoir comment faire pour ce type de recrutement. Il est donc nécessaire de maîtriser des langues étrangères, au moins l’anglais.  Il faut également connaître les différents marchés de l’emploi notamment les marchés les plus pénuriques. 

Quelle formation pour devenir chasseur de tête indépendant ?

Une formation est généralement nécessaire pour devenir chasseur de tête.  Le plus  souvent, un chasseur de tête détient un diplôme en commerce ou bien un MBA. Vous choisissez ensuite de devenir salarié ou indépendant. Notez cependant qu’il est possible d’exercer le métier sans diplôme, c’est souvent le cas des personnes qui font une reconversion professionnelle. Il faut néanmoins disposer d’une grande connaissance du secteur. Il est même possible de devenir chasseur de tête indépendant en demandant une équivalence en France. Sinon, voici la liste des diplômes qui peuvent réaliser votre rêve de devenir dénicheur de talents ou recruteur :

  • Master en ressources humaines 
  • Bac + 2 en Commerce
  • MBA en management
  • Master en  psychologie du travail, etc.

En plus des diplômes, il faut avoir certaines qualités pour être un bon chasseur de tête :

  • Avoir un excellent relationnel
  • Etre convaincant
  • Avoir une bonne capacité d’adaptation
  • Avoir un esprit curieux
  • Avoir le sens de la négociation
  • Disposer d’une capacité d’expression non seulement orale mais aussi écrite
  • Etre discret
  • Avoir des connaissances en informatiques, etc. 

connaissances en informatiques, etc.

Quels sont les outils d’un chasseur de tête indépendant ?

Pour un meilleur exercice de son activité, un chasseur de tête utilise divers outils notamment :

  • Les réseaux sociaux : sa présence sur les réseaux sociaux est essentielle dans la mesure où il est censé améliorer sa crédibilité et sa visibilité. En tant qu’indépendant, se faire connaître est important. Le choix est large mais le mieux c’est d’être présent partout : Facebook, Twitter, Linkedin, Viadeo, etc.
  • Logiciels de recrutement : ils permettent de détecter facilement les meilleurs talents. Parmi les plus utilisés, on retrouve Ad-Men : une sorte de candidathèque personnalisée avec un moteur de recherche performant.

Le salaire d’un chasseur de tête

Comme le salarié, à ses débuts, le salaire est inférieur mais au fil du temps il augmente. De nos jours, un chasseur de tête confirmé gagne entre 50.000 et 75.000 euros bruts par an mais tout dépend du profil et de l’expérience du candidat. L’indépendant, quant à lui, peut gagner davantage à condition de travailler sa crédibilité et sa visibilité. Plus il se fait connaître, plus il a  de clients. Les entreprises clientes ont, en effet, besoin de confier leur recrutement à un chasseur de tête exceptionnel qui se démarque des autres. Cela leur permet d’avoir la garantie d’embaucher les meilleurs talents. D’ailleurs le salaire peut varier suivant le nombre de candidat reçu par l’entreprise. 
Concernant l’évolution, le chasseur de tête peut décider de passer à l’étape supérieur en se lançant dans la création de son propre cabinet de recrutement.

Leave a comment