Une start-up met au point un bracelet pour diagnostiquer la dépression

0

La dépression nerveuse est une maladie dont les tenants et aboutissants sont assez méconnus parfois, et qui pourtant touche en tout 350 millions de personnes dans le monde. On pourrait même déterminer un pourcentage de 20 à 30% des Français, qui en seraient atteints, des proportions alarmantes.

Il est parfois difficile de diagnostiquer cette maladie, qui malgré son aspect psychologique, présente malgré tout des signes biologiques également. Deux entrepreneurs Français ont eu l’idée de travailler sur cette idée, afin d’apporter la pierre à l’édifice, et ainsi d’aider au diagnostic de la maladie. La Myndblue est née, au coeur de polytechnique.

Ils ont ainsi eu l’idée de réaliser un bracelet permettant de déceler certains signes en rapport direct avec la maladie, qui pourrait informer les médecins de façon directe concernant ces symptômes. Le but sera donc d’améliorer le diagnostic et le rendre plus simple.

Comment ça fonctionne ?

Des données purement biologiques permettent de détecter la dépression, et le bracelet, pourvu de capteurs, va enregistrer un certain nombre de données physiques, comme la tension, la température, le rythme cardiaque, entre autres.

Les informations ainsi recueillies pourront fournir aux médecins des éléments concrets sur l’état de santé du patient, qui pourront trier ces données et parvenir à un diagnostic plus précis et plus fiable.

Le bracelet sera destiné à accompagner les personnes qui vivent des situations à risque : métier difficile, état de choc traumatique etc.

Share.

About Author

Laura 35 ans, chef d'entreprise, j'aime me tenir au courant des nouveautés du secteur, et je n'hésiterai pas à vous en faire profiter par le biais de mes articles. À bientôt !

Leave A Reply

FacebookTwitterLinkedInWhatsApp