Une start-up anti-gaspillage alimentaire

0

Le gaspillage alimentaire, en matière de fruits notamment, est un véritable fléau. Il faut savoir que ce sont en tout 45% des fruits produits en Europe qui terminent à la benne. En tout 400 000 tonnes de fruits en France, ne sont pas consommés, car ils font partie des invendus. Pourtant, il serait possible d’exploiter ces fruits, et la start up Maydine nous le prouve.

En effet, celle-ci a eu l’ingénieuse idée de récupérer ces fruits non vendus, afin d’en faire des bonbons délicieux. Ainsi, plus de gaspillage ! La société est toute récente, elle date de juin 2015, mais le concept est déjà bien ficelé. La gourmandise en question s’appelle Fwee, et elle se vend déjà sur internet.

Une tagliatelle de fruits

Lutter contre le gaspillage

Le bonbon provient d’une mise en oeuvre spécifique. On va récupérer les fruits, les faire sécher dans un déshydrateur, et obtenir ainsi une pâte, appelée le cuir de fruit, à partir de laquelle les bonbons seront réalisés. Il est néanmoins nécessaire d’utiliser beaucoup de matière première, les fruits étant en général très riches en eau.

Une campagne de crowdfunding a été lancée, de manière à ce que la créatrice de la ait la possibilité de s’offrir un déshydrateur professionnel, un outil qui coûte environ 13 000€, et qui permettrait à la créatrice d’améliorer encore son concept, qui a du succès auprès des internautes. Les bonbons Fwee sont également disponibles en boutique, sur Lyon.

Share.

About Author

Lombert Oriane

Oriane, 32 ans, rédactrice de métier et passionnée d'entrepreneuriat, je suis heureuse de partager avec vous ma curiosité pour ce domaine, et de vous informer au jour le jour sur les nouveautés.

Leave A Reply

FacebookTwitterLinkedInWhatsApp