Une entreprise ruinée après une escroquerie

0

Les entreprises ne sont pas forcément les plus intouchables en matière d’escroqueries diverses et variées. C’est fort probablement ce que BRM Mobilier pourra vous dire, après la mésaventure dont elle a été la victime.

La société des Deux-Sèvres vient malheureusement d’être touchée par des événements si graves qu’elle pourrait bien mettre la clé sous la porte. C’est toute une équipe qui risque de se retrouver au chômage, 44 salariés en tout, choqués par cette mésaventure tout à fait incroyable.

Les escrocs ont en effet réussi à vider intégralement les caisses de l’entreprise, en tout 1,6 millions d’euros, et avec des caisses totalement vides, impossible de payer une cinquantaine de personnes ou de faire fonctionner une entreprise, tout simplement.

Un faux président à l’origine de l’arnaque

1,6 millions d'euros d'escroquerie

Une opération financière frauduleuse est incriminée dans cette escroquerie. Les faux présidents ont réussi par le biais d’e-mails bien réalisés, à contraindre la comptable à virer des sommes monumentales vers différents pays étrangers, en prétextant une grosse opération en cours avec l’Asie. La discrétion de la comptable a été demandée, et ainsi, cette dernière n’a pas évoqué cette affaire, jusqu’à ce que la direction s’en rende compte.

C’est au début du mois, plus exactement le 1er septembre, que les dirigeants réalisent ce qu’il se passe, puisque les fournisseurs ne peuvent pas être payés, ainsi les livraisons vers les clients ne peuvent pas non plus être assurées.

On en sait pas davantage sur le dénouement de l’affaire, d’autant plus que le groupe n’est pas en mesure de soutenir l’entreprise.

Share.

About Author

Lombert Oriane

Oriane, 32 ans, rédactrice de métier et passionnée d'entrepreneuriat, je suis heureuse de partager avec vous ma curiosité pour ce domaine, et de vous informer au jour le jour sur les nouveautés.

Leave A Reply

FacebookTwitterLinkedInWhatsApp