Une entreprise qui se veut l’Uber des motos

0

Les problèmes rencontrés chez Uber ne vous ont forcément pas échappé, on ne parle que de cela en ce moment. Pourtant, ce modèle n’a de cesse de continuer à inspirer les entrepreneurs, c’est le cas pour une , qui se situe en Afrique notamment à Kampala, et qui propose ce que l’on appelle des « boda-boda », soit des moto-taxis. On prend ainsi un deux roues, on s’installe à l’arrière et on se laisse conduire.

Le système existait déjà auparavant, mais de nombreux accidents ont été rapportés. Le but de cette start-up locale est donc de pouvoir offrir aux voyageurs un système plus sûr, mais toujours basé sur le transport en moto avec chauffeur. En effet, 40% des accidents traités à l’hôpital de Kampala sont dus justement à ces boda-boda.

SafeBoda, un autre moyen de se déplacer

Taxi-moto

Ainsi, SafeBoda, nom de cette entreprise qui a vu le jour en novembre 2014 et qui propose déjà une centaine de chauffeurs, fonctionne tout comme Uber avec une application mobile, permettant de bénéficier d’une course, grâce à des stations situés dans 20 points stratégiques de la ville de Kampala.

Les chauffeurs sont formés, les motos sont entretenues, et des stages de premier secours sont proposés à ceux-ci en guise de prévention.

Cet Uber des moto-taxis a donc du succès, car on peut profiter d’un transport plus sûr, dans une région où cette pratique est largement représentée.

C’est notamment grâce à un recrutement assez rigoureux que l’entreprise se démarque également d’Uber, dont les pratiques ont été décriées en Inde, également par rapport au fait que les chauffeurs ne sont pas toujours très compétents.

Share.

About Author

Lombert Oriane

Oriane, 32 ans, rédactrice de métier et passionnée d'entrepreneuriat, je suis heureuse de partager avec vous ma curiosité pour ce domaine, et de vous informer au jour le jour sur les nouveautés.

Leave A Reply

FacebookTwitterLinkedInWhatsApp