Quand cuisine et numérique font bonne recette

0

La « food tech », vous connaissez ? C’est le marché du numérique qui rencontre celui de l’alimentation. Et c’est un marché porteur : l’année passée en 2015, on compte plus de 5 milliards de dollars investis dans ce secteur.

Une occasion de plus, pour les services de livraison comme Foodora ou Deliveroo de se développer, en proposant de livrer les particuliers par le biais de la géolocalisation. Ce dernier a par ailleurs fait une levée de fonds à hauteur de 170 millions de dollars, preuve que les petits plats servis à domicile, et en quelques clics, ont un bel avenir devant eux.

 

Une nouvelle façon de consommer

Food technology : l'alliance de la gastronomie et du numériqueQuand la gastronomie rencontre le numérique, c’est une toute autre manière de consommer qui voit le jour.

En effet, les restaurants qui ne proposaient pas de livraison à la base deviennent donc partenaires de services de livraison indépendants. Par ailleurs, certaines start up profitent de cette brèche pour se développer le concept d’économie collaborative.

Ce ne sont plus uniquement les petits plats des restaurants que l’on peut recevoir chez soi, mais ces starts up proposent de mettre en relation le cuisinier du dimanche, ou le vrai apprenti chef, et les particuliers. On consomme donc presque « local », et ce, en quelques clics. En effet, on assiste au développement de nouvelles start up comme Supermarmite qui proposent de géolocaliser les cuisiniers amateurs avec des particuliers.

En saisissant au vol l’opportunité du numérique, la food tech a donc un bel avenir devant elle !

Share.

About Author

Lombert Oriane

Oriane, 32 ans, rédactrice de métier et passionnée d'entrepreneuriat, je suis heureuse de partager avec vous ma curiosité pour ce domaine, et de vous informer au jour le jour sur les nouveautés.

Leave A Reply

FacebookTwitterLinkedInWhatsApp