Médecine du travail : un point sur les obligations

0

Actuellement, nous en parlons souvent sur , les réformes au sein de l’entreprise vont bon train. Et la médecine du travail va probablement subir elle aussi quelques transformations dans les mois à venir.

Mais avant même d’avoir les informations relatives à ces réformes, nous vous proposons dans un premier temps de nous intéresser aux obligations qui sont les vôtres, vis-à-vis de la médecine du travail, en quelques mots.

Quelles sont les obligations de l’employeur ?

Visite médicale en entreprise

Actuellement, il est nécessaire de mettre en place un suivi des salariés par le biais de la médecine du travail.

En premier lieu, la visite médicale d’embauche permet d’avoir un premier avis sur l’état médical d’un salarié. Si ce dernier refuse de s’y soumettre, il est passible d’un licenciement.

Tous les deux ans, il est également nécessaire de prévoir une visite médicale périodique, afin de surveiller le salarié, son état de santé, et sa capacité à gérer son poste vis-à-vis de ce dernier.

Après un congé maternité, une maladie professionnelle, un accident du travail ou des absences fréquentes à cause de problèmes de santé, il faudra mettre en place des visites médicales, avant la reprise du salarié.

D’autres cas existent encore, et vous allez devoir vous soumettre à toutes ces obligations qui sont régies par la loi. Vous serez en effet passible d’une amende de 3500 à 7500 € en cas de refus de réaliser ces démarches, et risquez même une peine de prison allant jusqu’à 4 mois, pour les cas les plus graves.

Patrons,ne badinons pas avec la médecine du travail !

Share.

About Author

Lombert Oriane

Oriane, 32 ans, rédactrice de métier et passionnée d'entrepreneuriat, je suis heureuse de partager avec vous ma curiosité pour ce domaine, et de vous informer au jour le jour sur les nouveautés.

Leave A Reply

FacebookTwitterLinkedInWhatsApp