Les stagiaires : une réglementation effective

0

La loi sur les stages de 2014 est désormais entièrement effective, et notamment, en fin de semaine dernière, son volet le plus important a été mis en place. Désormais, il faudra se plier à une certaine proportion de stagiaires, qui ne doit pas dépasser les 15% des effectifs pour les entreprises de plus de 20 salariés, et pas plus de trois stagiaires pour les entreprises de moins de 20 salariés.

Cette mesure était nécessaire évidemment, au vu de certains abus constatés par des stagiaires qui ont le sentiment d’être exploités. Désormais on ne pourra donc plus faire travailler ceux-ci à volonté, et les amendes sont relativement dissuasives.

Une proportion qui ne concerne pas les élèves du secondaire

Limiter la proportion de stagiaires

En revanche, les élèves du secondaire, qui sont contraints lors de leurs cursus d’études d’envisager un stage en milieu professionnel seront acceptés en dépit de ses différents plafonds. Il s’agira alors de se limiter à 3 stagiaires par tuteur. Le but sera d’offrir un accompagnement plus solide à ces élèves.

Les amendes devraient également aider les patrons à réfléchir. En effet, en cas de manquement, ce sont 2000 € par stagiaire qui seront réclamés, et en cas de récidive, près de 4000€ chacun.

Bien que l’objectif est de pouvoir valoriser le stagiaire en lui offrant de meilleures conditions de travail et en évitant son exploitation, certains pourraient être lésés et ne pas trouver de stage en cas de besoin, face à ces plafonds.

Share.

About Author

Journaliste pigiste pluri-sujets, Fanny Abouaf partage la vision pragmatique, pédagogique et efficace de montersaboite.com. Au sein de notre magazine d'actualité, elle traite d'innovation et de leadership et passe en revue quelques conseils en stratégie marketing et commercial.

Leave A Reply

FacebookTwitterLinkedInWhatsApp