Les grandes entreprises rechignent à payer les factures

0

Depuis quelques années, la législation s’est durcie de manière à encadrer de façon plus sévère le paiement des factures d’entreprise à entreprise. Ce n’est pas pourtant que ces dernières font un réel effort. En effet, aussi étonnant qu’il n’y paraît, ce sont deux entreprises sur 3 qui paient leurs sous-traitants en retard. D’après les médias, à la fin du mois d’avril 2015, ces non-paiements s’élevaient à près de 4 milliards d’euros.

Et cette étude concerne essentiellement les grands groupes bien entendu, qui pour des raisons que l’on ignore plus ou moins ne sont pas exemplaires dans la manière dont ils règlent leurs dettes auprès de leurs collaborateurs.

Lorsque l’on sait que la principale cause de banqueroute est justement liée aux non-paiements et autres retards de factures, il y a de quoi se poser de certaines questions. En effet, 25% des faillites des TPE sont dues à de simples retards de paiement, ce qui est énorme.

Travailler entre petites entreprises, est-ce mieux ?

Paiement des entreprises

Pourtant, travailler avec un grand groupe, c’est aussi se donner l’assurance d’avoir du travail de manière continue ou presque. C’est aussi l’effet pervers d’une telle relation professionnelle : les TPE n’osent pas forcément se manifester de façon virulente de peur de perdre leur client.

Il faut néanmoins discerner deux cas : celui des entreprises qui font volontairement trainer le paiement des factures dans le but de prendre soin de leur trésorerie, et celles qui malheureusement sont soumises aux contraintes liées aux grands groupes, obligeant parfois les factures à se promener d’un service à l’autre. Mais difficile de faire la différence entre les deux.

Share.

About Author

Lombert Oriane

Oriane, 32 ans, rédactrice de métier et passionnée d'entrepreneuriat, je suis heureuse de partager avec vous ma curiosité pour ce domaine, et de vous informer au jour le jour sur les nouveautés.

Leave A Reply

FacebookTwitterLinkedInWhatsApp