Le droit à la déconnexion en entreprise

1

Nul doute que le numérique a été le virage le plus important, en entreprise, durant ces 15 dernières années. En effet, de nombreux salariés sont sollicités par le biais de leurs smartphones, de leurs e-mails, non seulement durant le temps de travail, mais aussi au delà, en restant connectés même lors de leurs moments de repos.

Le DHR d’Orange a réfléchi à cette question épineuse, et a soumis au ministre du travail 36 propositions, ayant pour thème ce passage général au numérique, ainsi que les différents moyens de le rendre plus confortable pour les salariés.

Différentes possibilités sont donc évoquées, afin de permettre aux employés de respirer, et de se déconnecter durant les moments de repos.

Pouvoir couper pendant les temps de repos

Réforme code du travail et numérique

Parmi les propositions, le « droit à la déconnexion » a été évoqué. D’après celui-ci, les salariés pourront donc couper tout appareil ou adresse mail, en dehors du temps de travail. Et les entreprises devront alors permettre cette déconnexion en aidant les salariés à décrocher.

Il est également important d’encadrer certains métiers nouveaux, non salariés, en leur donnant des droits qu’ils n’ont pas encore, toujours dans le coche du numérique, qui a permis de créer bien des activités depuis quelques années.

C’est dans quelques mois que ces mesures seront mises en place, si elles le sont, dans le cadre du projet de loi sur la réforme du Code du travail. Nous verrons d’ici là de quelle manière ces propositions auront été étudiées.

Share.

About Author

Lombert Oriane

Oriane, 32 ans, rédactrice de métier et passionnée d'entrepreneuriat, je suis heureuse de partager avec vous ma curiosité pour ce domaine, et de vous informer au jour le jour sur les nouveautés.

Un commentaire

  1. Les frontières entre vie professionnelle et privée s’estompent pour de nombreux travailleurs . L’apparition de cette nouvelle forme de travail, le blurring, entraine un nouveau rapport des salariés avec leur travail et leur employeur : la notion de temps de travail devient floue, la délocalisation des activités et le travail à distance abolit le concept de présentéisme.
    Le blurring induit de profondes modifications des conditions de travail et d’organisation dans les entreprises, favorables en terme de souplesse pour les tâches personnelles et l’autonomie, mais comportant des risques pour la santé physique et morale des salariés.

Leave A Reply

FacebookTwitterLinkedInWhatsApp