La France, nouveau pays de la start-up ?

0

Les années passent, les mentalités évoluent, et petit à petit, les commencent à avoir la cote sur l’hexagone, ce qui stimule aussi leur création. En France comme à l’étranger, on remarque le dynamisme de ces entreprises à forte croissance, de ces jeunes pousses qui innovent, en particulier dans le domaine du numérique. On commence même à parler de notre patrie comme d’une « start-up » nation, et ces sociétés formeront probablement le CAC 40 de demain.

Aujourd’hui, on compte en France entre 10 000 et 15 000 start-up. Ce sont cependant des entreprises qui ont parfois du mal à transformer l’essai et passer le cap des premières années d’existence. Pourtant, on estime qu’elles sont à l’origine de 50% des emplois, ce qui est tout à fait colossal.

Parmi les idées qui ont fait mouche, on pourra citer par exemple BlaBlaCar, le fameux site de covoiturage qui fait un vrai carton.

Les dirigeants de start-up, grands PDG de demain

Start-up nation

Ces entrepreneurs nouvelle génération ont une certaine énergie, et la modernité des années 2000 les habite, aussi bien dans leur manière de diriger que dans la façon dont ils gèrent leur image bien sûr.

D’après le ministre de l’économie, Emmanuel Macron, la France serait le premier pays à fabriquer des start-up en Europe, dépassant même le Royaume-Uni, ce qui est très représentatif de l’esprit d’ Français actuel, qui est habité par une grande ambition.

Ce n’est pas par hasard également que de grands groupes se mettent à soutenir nos start-up, et à y réaliser d’importants investissements. Peur de se faire doubler sur le long terme ?

Share.

About Author

Laura 35 ans, chef d'entreprise, j'aime me tenir au courant des nouveautés du secteur, et je n'hésiterai pas à vous en faire profiter par le biais de mes articles. À bientôt !

Leave A Reply

FacebookTwitterLinkedInWhatsApp