Et sinon Uber au Japon, ça donne quoi ?

1

Sujet d’actualité de référence en ce moment, la californienne Uber, vous le savez, s’est installée dans un grand nombre de pays, notamment au Japon. Mais le succès est-il vraiment au rendez-vous partout où Uber se trouve ? Rien n’est moins sûr. En effet, à chaque pays ses besoins et sa vision de la chose, comme vous allez le constater, les taxis n’ont ici pas grand chose à reprocher à l’entreprise.

Aussi étonnant que cela puisse paraître, Uber est à peine connu des citoyens japonais. Uber est en effet au sein de l’archipel, une simple agence de voyage, dont le but est de proposer notamment la réservation de véhicules avec chauffeur… ainsi que de taxis !

Pourquoi est-on aussi peu perturbé par Uber au Japon ? C’est une question dont la réponse est bien intéressante à analyser.

Des taxis dont la réputation n’est pas à refaire

Taxi japonais

Si Uber ne parvient pas à percer comme ailleurs, c’est tout simplement parce que les taxis japonais sont particulièrement appréciés, et qu’ils ne souffrent absolument pas de la mauvaise réputation que l’on peut constater en France, en la matière. Le niveau de service est tel que les usagers ne nécessitent pas vraiment de se tourner vers qui que ce soit d’autre, et cette analyse est plutôt intéressante.

On peut en effet en conclure que si Uber ne fonctionne pas au Japon parce que les taxis sont extrêmement soucieux du service, alors peut-être que les plaintes des clients des taxis parisiens sont légitimes, face au manque de courtoisie et de professionnalisme de certains chauffeurs. Un peu de réflexion et de remise en question ne fait pas de mal !

Share.

About Author

Laura 35 ans, chef d'entreprise, j'aime me tenir au courant des nouveautés du secteur, et je n'hésiterai pas à vous en faire profiter par le biais de mes articles. À bientôt !

Un commentaire

Leave A Reply

FacebookTwitterLinkedInWhatsApp