Droit du travail : notre modèle va probablement bouger

0

Si vous suivez actuellement les débats concernant l’entreprise au sens large du terme, vous avez probablement vu passer cette information : M. Macron souhaite donner plus de pouvoir aux entreprises et un peu moins aux salariés, en matière de droit du travail. Ainsi, ce sont les accords d’entreprise qui pourraient primer à terme, sur le Code du travail, remettant ainsi en question le modèle actuel de manière très profonde.

Cette initiative fait peur aux salariés, et sourire les patrons évidemment, puisque l’un va être un peu plus avantagé que l’autre. Mais il s’agit pourtant d’une normalité chez nos voisins : Allemagne, Autriche, Italie sont plus autonomes dans leur manière de gérer le droit, au sein du travail. Ils privilégient en effet ces fameux accords, permettant ainsi de se détacher du regard de l’Etat. Cela pourra-t-il améliorer la situation de l’emploi en France ? Pourquoi pas.

Une inquiétude du côté des salariés

 Modifications droit du travail

Ils se sont réunis à la Rochelle dimanche, des militants du Parti socialiste ont effectivement manifesté leur mécontentement face à ces différents changements, qui pourraient avoir lieu dans les mois à venir. Pour le moment rien n’est fait, mais le mois de septembre va probablement être un tournant.

Des propositions vont en effet être soumises par Jean-Denis Combrexelle au cours du mois, de manière à modifier la réglementation et ainsi changer un système qui est jugé peu performant. Nous vous en dirons davantage dès lors que les premières informations concrètes feront leur apparition, il est en tout cas difficile de se positionner pour le moment.

Share.

About Author

Robert, 51 ans, je suis consultant depuis 20 ans auprès des créateurs d'entreprise pour les guider sur le chemin de la réussite. Je vous donnerai quelques ficelles lors de mes différentes interventions.

Leave A Reply

FacebookTwitterLinkedInWhatsApp