Cuba : futur nouvel eldorado des entreprises étrangères ?

0

À la fin de l’année 2014, Cuba a débuté une toute nouvelle ère, une page neuve de son histoire notamment en entamant le dégel avec les Etats-Unis, qui va probablement bousculer profondément l’économie du pays. Evidemment, cela n’a pas échappé aux entrepreneurs, qui désormais sont nombreux à chercher une ouverture sur l’île, au moins de manière à créer des partenariats juteux, avec ce pays sur le point de s’ouvrir au reste du monde.

La Foire internationale de La Havane a d’ailleurs eu lieu la semaine dernière, et ce sont 570 entreprises venues d’ailleurs qui s’y sont rendues, un record.

Mais bien que ce bout de terre des Caraïbes semble très alléchant, il faudra malgré tout se confronter à un certain nombre d’obstacles. Améliorations oui, changement radical, non.

Un certain nombre d’obstacles à dépasser

 Investir à Cuba : possible ou pas

Notamment, il sera nécessaire de tenir compte de l’embargo américain, qui malgré des assouplissements est toujours existant depuis le début des années 60. Ainsi, les Américains n’ont toujours pas le droit d’investir à proprement parler à Cuba, et il en va de même pour les Cubains qui résident sur le sol américain.

Le paysage économique est également un frein pour le moment à ces partenariats avec Cuba. N’oublions pas que l’on part de loin, d’un modèle très rigide, qui aujourd’hui encore demeure dirigé et assez bureaucratique. L’économie est assez peu réactive, et une protection très forte est appliquée. Il faudra donc attendre avant de faire de Cuba son eldorado commercial, bien que cela en prenne tout doucement le chemin…

Share.

About Author

Journaliste pigiste pluri-sujets, Fanny Abouaf partage la vision pragmatique, pédagogique et efficace de montersaboite.com. Au sein de notre magazine d'actualité, elle traite d'innovation et de leadership et passe en revue quelques conseils en stratégie marketing et commercial.

Leave A Reply

FacebookTwitterLinkedInWhatsApp