Big data : une start-up dans l’affaire Panama Papers

0

L’affaire Panama Papers n’a de cesse e faire parler d’elle depuis le début de la semaine, comme étant probablement l’un des scandales financiers les plus importants de notre ère. Mais il n’a pas été de tout repos de réaliser tout le travail nécessaire à la mise en lumière des différents éléments de l’affaire. Il s’agit de big data, 11,5 millions de documents à analyser et trier.

Pour ce faire, on a fait appel à une start-up nommée Linkurious, justement spécialisée dans le big data, et ayant produit un logiciel de visualisation, permettant ainsi de mener l’enquête dans un temps record, concernant les affaires financières.

Le big data, un secteur en pleine explosion

Linkurious spécialisée en big data

Aujourd’hui le big data est une notion de plus en plus convoitée, notamment dans le monde du journalisme d’investigation. Les créateurs de Linkurious furent particulièrement flattés que ce soit leur solution virtuelle qui soit sélectionnée pour faire partie de cette enquête à très grande échelle. Sans l’utilisation du logiciel, l’enquête aurait pu nécessiter… une trentaine d’années ! D’où l’intérêt grandissant pour les solutions de big data.

L’outil proposé par Linkurious est également utilisé au sein de la Nasa ou du Ministère des finances en France, de prestigieux clients pour cette jeune pousse qui date de 2013 seulement.

Cela donne quelques idées n’est-ce pas ?

Share.

About Author

Lombert Oriane

Oriane, 32 ans, rédactrice de métier et passionnée d'entrepreneuriat, je suis heureuse de partager avec vous ma curiosité pour ce domaine, et de vous informer au jour le jour sur les nouveautés.

Leave A Reply

FacebookTwitterLinkedInWhatsApp