Après Uber, c’est le tour de Heetch

0

Bien évidemment, vous n’êtes pas sans connaître les nombreuses questions qui se sont posées vis-à-vis d’Uber, et des taxis, une bataille effrénée qui s’est soldée par la suppression d’UberPop, l’un des services de la marque. Or, désormais c’est une nouvelle qui est dans le collimateur des chauffeurs : Heetch.

Celle-ci a depuis sa création, il y a un peu plus de 2 ans, réussi à faire adhérer environ 150 000 utilisateurs actifs, le tout avec une vingtaine de salariés. Le seul hic est donc le fait que les taxis aient tendance une fois encore, à se sentir lésés par les activités de cette start-up.

S’occuper du retour des jeunes, après leurs soirées

Heetch dans le collimateur des taxis

Le but premier de l’entreprise Heetch est de pouvoir fournir un service aux jeunes après leurs soirées un peu arrosées. L’objectif est donc de pouvoir fournir un trajet en toute sécurité à ces personnes qui sont très directement touchées par la mortalité sur la route, et notamment quand celle-ci est due à l’alcoolémie.

Et là où la différence est concrète vis-à-vis d’Uber, c’est que cette entreprise propose aux jeunes de payer la course ou non. Il s’agit d’une simple suggestion financière.

Est-ce le début d’une nouvelle guerre des chauffeurs ?

Share.

About Author

Journaliste pigiste pluri-sujets, Fanny Abouaf partage la vision pragmatique, pédagogique et efficace de montersaboite.com. Au sein de notre magazine d'actualité, elle traite d'innovation et de leadership et passe en revue quelques conseils en stratégie marketing et commercial.

Leave A Reply

FacebookTwitterLinkedInWhatsApp