AIG : première licorne africaine

0

Le statut de licorne, pour une start-up, est probablement le plus envié. Et tout récemment, c’est Africa Internet Group, ou AIG, géant du e-commerce qui nous arrive tout droit du Niger, qui a eu la chance de pouvoir accéder à cette qualification. Ce sont différentes levées de fonds qui ont été effectuées, notamment avec le tout récent investissement d’Orange à hauteur de 75 millions d’euros. Aujourd’hui, AIG peut donc se vanter d’être valorisé à 1 milliard d’euros. Malheureusement c’est assez rare sur le continent !

En effet, les financement des start-up africaines sont rares, et malheureusement, le continent mère ne compte que très peu d’entreprises valorisées par des levées de fonds vraiment intéressantes. Cela évolue certes, mais reste relativement rare.

Peu de levées de fonds en Afrique

Les start up en Afrique

On constate notamment que les 125 start-up suivies lors du premier rapport sur les levées de fonds en Afrique, n’ont pu totaliser que 163 millions d’euros en 2015, ce qui est peu. Pourtant, le potentiel est bel et bien là en Afrique, et des projets passionnants voient le jour.

Il y a encore tout à faire, et pire encore, en matière de technologie, on saute des étapes, un phénomène que l’on appelle même le leapfrogging, ou saute mouton : exemple frappant, l’Afrique, qui n’a quasiment pas connu le téléphone fixe, est passée directement au mobile.

Share.

About Author

Lombert Oriane

Oriane, 32 ans, rédactrice de métier et passionnée d'entrepreneuriat, je suis heureuse de partager avec vous ma curiosité pour ce domaine, et de vous informer au jour le jour sur les nouveautés.

Leave A Reply

FacebookTwitterLinkedInWhatsApp